Date : mercredi 5 décembre 2018 : 18h30 - 19h30

Lieu : 259 Route du Parc, 84100 Orange

Gratuit !

Adresse : 259 Route du Parc, 84100 Orange, France

Le SAS, “Syndrome d’apnée du sommeil”, est un trouble du sommeil handicapant les personnes qui en sont atteintes. Troubles du sommeil, fatigue, ronflement, forte sudation nocturne… Des éléments qui rejoignent le diagnostic. 20 à 30% des personnes souffrant d’obésité seraient alors touchées par le syndrome de Pickwick. Entre revoir son hygiène de vie et la chirurgie, il s’agit de bien réfléchir.

 

BMC Research a réalisé une étude sur l’apnée du sommeil. Sur 176 patients soufrant d’obésité, 47 étaient atteints de la maladie. Ils ont subis des Sleeve Gastrectomy et des ByPass en Y pour pouvoir s’en défaire.

Il faut éviter de vivre quotidiennement avec ce trouble car le corps s’en retrouve fatigué. L’apnée du sommeil est impliquée dans les accidents cardio-vasculaires et des cancers. Une note à prendre, les personnes en surpoids ne sont pas les seules à en souffrir, mais pour elles, il s’agit de mincir un peu pour éviter que la graisse appuie sur la trachée, le pharynx ou le larynx. On peut aussi envisager un appareil respiratoire, une bonne solution de repli pour passer une bonne nuit bien que handicapant et donnant une sensation d’inconfort au début.

 

La chirurgie bariatrique semble une solution radicale et efficace à ce problème et à tous les autres liés au surpoids. Elle comprend l’implant d’un anneau gastrique, le ByPass et la Sleeve gastrectomie et chaque choix possède ses avantages et ses inconvénients. Avant d’y avoir recours, il faut être sensibilisé et savoir les précautions et le mode de vie à prendre avant et surtout après. Le suivi est important.

Dans le monde, le ByPass est pratiqué dans 46 % des cas, la Sleeve 27,8% et l’anneau 17,8%, preuve qu’une grande majorité fait confiance aux interventions. En France, le sleeve deviendrait prédominante (Alliance Apnée du Sommeil).

 

Le Dr N’Guyen, chirurgien spécialisé à la clinique Capio d’Orange nous dit que : « le syndrome d’apnées du sommeil (SAS) est responsable de complications et d’une surmortalité cardio-vasculaires. Cette étude prospective montre qu’après Sleeve gastrectomie ou Bypass gastrique, 55% des patients opérés n’ont plus de SAS ou ont été nettement améliorés, après un suivi médian de 15 +/- 10 mois. »

L’école des patients se déroule en Juillet et en Septembre chaque année à Orange. L’occasion de venir poser des questions et de mettre fin aux doutes qui pourraient subsister face aux opérations. Et savoir s’il est nécessaire de passer sous la table d’opération pour guérir du SAS ou si d’autres solutions sont envisageables.

 

Source :

« The impact of bariatric surgery on the resolution of obstructive sleep apnoea », BMC Research